05 55 36 70 10

Ville de

RILHAC

R A N C O N

Histoire


C’est au début de l’ère chrétienne qu’un certain Rialus (du gaulois «Rialos» : aimable) ou Relliacum (du gallo-romain «Régulus» : petit roi) aurait donné son nom à Rilhac.
Puis, tantôt appelée Rilhac-près-Beaume (1416), tantôt Rilhacprès-Ambazac, c’est vers 1690 que Rilhac devient une prévôté-cure du diocèse de Limoges rattachée à l’archiprêtré de Rancon. C’est ainsi que, désormais, notre commune devait porter le nom de Rilhac-Rancon. Au cours de cette période, le territoire est placé sous la double autorité d’un prévôt et d’un curé. Le premier est un agent seigneurial avec des attributions administratives, judiciaires et militaires, tandis que le second exerce une autorité morale et religieuse.

 

 

LA COMMUNE
Rilhac devient commune en 1790 et le premier maire, Jean CHABROL, est meunier au moulin de la Cane qui devient, de fait, la première mairie de Rilhac. On y célèbre le premier mariage le 28 octobre 1790.
Il dépendait de l’Abbaye de Grandmont. Construit vers la fin du XVème siècle, il devient, en 1716, après plusieurs successions, la propriété de Léonard CHABROL, également propriétaire du moulin de la Mazelle rasé en 1978.
En 1790, Jean CHABROL fut élu Maire. 
Entre 1800 et 1815, Rilhac est rattaché à Beaune. Jean DEMATHIEU, maire de Beaune, fut nommé maire des deux communes et Jean CHABROL est son adjoint. Ce dernier décède le 29 mars 1812. Le 29 janvier 1815, Rilhac se sépare de Beaune et devient définitivement une commune autonome.

 

L’ÉGLISE
Le 12 juillet 1812, l’église de Rilhac, ainsi que le cimetière, furent vendus aux enchères pour 1200 francs à Jean-Baptiste FOURNIER, receveur général de la Haute-Vienne. Celui-ci proposa pendant 20 ans, après la séparation en 1815 des deux communes, de revendre l’église.

Le conseil municipal de Rilhac ne pouvant se décider, il la fit démolir vers 1832. De l’ancien édifice, il reste le mur nord sur lequel est appuyée la maison qui fut prévôté, puis successivement, maison privée, presbytère, poste et de nouveau maison privée.


L’église actuelle, comme l’ancienne, est dédiée à Saint-Jean- Baptiste. Elle fut adjugée à construire le 28 décembre 1866 pour la somme de 16.090,56 F à Jean BOURNAZAUD, entrepreneur au Palais.

 

 

LA MAIRIE

La mairie actuelle située au Peyrou (mot qui évoque probablement l’existence d’un mégalithe) fut bâtie par la famille Depéret en 1613, comme l’indique l’inscription sur la cheminée de l’actuelle salle des mariages.

Le monument du souvenir et celui de la résistance témoignent du lourd tribu payé par notre commune lors des différents conflits qui ont ensanglanté le XXème siècle.

Comme le symbolise la sculpture qui orne notre giratoire, Rilhac, riche de son histoire et fière de ses racines, bâtit chaque jour son avenir.


Quelques dates :
1833 : démolition de l’église ancienne
1867 : construction de l’église actuelle
1880-90 : construction de l’école du bourg
1912 : ouverture de l’école de Cassepierre
1933 : début de l’électrification
1946 : ouverture de la 1ère agence postale.


Population :
Milieu du XVIIIème siècle : 1090 hab.
1939 : 1049 hab. 1946 : 1046 hab. 1968 : 1065 hab.
1999 : 3700 hab. 2005 : 4310 hab.

 

À DÉCOUVRIR
Malgré son développement rapide, la commune a su jusque là préserver ce qui fait probablement sa spécificité la plus remarquable : aux portes de Limoges, elle offre aux promeneurs plusieurs kilomètres de chemins de randonnée, balisés et entretenus, dans une campagne purement limousine où l’arbre et l’eau sont omniprésents.


Sentiers «anciens» : Quelques rappels


• Sentier 1 : Sentier des Etangs (variante : Sentier du Mas Genest)
- 12 km : 3 heures / Départ : mairie


• Sentier 2 : Sentier du Moulin Chabrou
- 8 km : 2 heures / Départ : mairie


• Sentier 3 : Sentier de Payaux - variantes :
- sentier de la Mariée - sentier du Claud :
- 6 km : 1 heure 30mn - départ : mairie


Les descriptifs de ces trois sentiers sont disponibles depuis quelques années en mairie.


Sentier à «découvrir»
• Sentier 4 : Sentier du Cussou
- Départ : au lieu-dit «Les Jeunes Châtains»
- Balisage : rectangle jaune
- Durée : 45 mn aller-retour - Distance : 3 km

 

Cet article a été modifié le: 06-10-2014 par: Administrateur du Site